[Chpt de France quad cross élite] Belleme 2018

Belleme : Rien n'est encore joué !

Une semaine après la victoire de Randy Naveaux à Bartheneim, le championnat de France quad cross élite avait cette fois rendez-vous dans l'Ouest de la France, en Basse Normandie sur le circuit des rois à Belleme. Un tracé sur lequel les pilotes ont déjà eu l'occasion de s'exprimer lors de la finale de la saison précédente. Pas de surprises donc pour la majorité des 26 quadeurs présents.
Et oui vous avez bien lu, il n'y avait que "26" engagés pour cette avant dernière manche du championnat, en faute les désistements de dernières minutes (avant-veille de course) qui ont empêchés ceux qui l'auraient souhaité d'en profiter .... Les habitués eux étaient bien présents avec des objectifs plus ou moins différents, si ce n'est de bien figurer au classement. Pour Randy Naveaux et Andrea Cesari il s'agit bien sûr de conquérir le titre, l'annonce du retrait de Jérémie Warnia ouvrant la voie. Sylvain Petit tentera lui de se rapprocher des deux hommes et reprendre la troisième place du championnat, mais il aura fort à faire face à Laurent Boissy et Zienecker Manfred qui ont la même idée. Le reste du tableau est très ouvert et les places dans le top 10 seront chères. On notera le retour de Justine Lesselingue, la féminine du championnat, titrée lors de la saison 2017.

   

Un début de journée mouvementé pour nos français.

On ne change pas les bonnes habitudes, les quads sont les premiers à partir pour cette nouvelle journée de compétition. Rien à signaler pour les essais libres, si ce n'est que la poussière et la chaleur sont déjà au rendez-vous. A la mi matinée tout le monde repart : objectif chronos. Le terrain n'est pas encore marqué et favorise la vitesse, lors des premiers tours Naveaux et Cesari se tiennent bouclant leur tour en un peu plus de deux minutes. Idem pour l'Allemand Manfred qui titille les deux hommes. Finalement c'est Andrea Cesari qui sera le plus rapide en descendant sous la barre des deux minutes. Le Belge Randy Naveaux tentera bien de l'imiter mais sans succès, il signe tout de même le deuxième temps et ce, sans son quad de compétition préférant jouer la fiabilité. La fin de séance confirme la bonne forme de Manfred et Petit respectivement 3ème et 4ème de ces essais chronométrés à moins d'une seconde du champion de France sortant. Un peu plus loin nous retrouvons les habitués du top 10, Nicolas Boucher, Laurent Boissy, Thibeau Deprince ou encore Ventura et Léger. Justine Lesselingue réalise le 16ème temps, la Picarde n'a rien perdu de son talent.

   

Comme beaucoup le savent déjà les chronos sont une chose, la course en est une autre, en fin de matinée, les pilotes prennent place derrière la grille, la chaleur est lourde et pèse sur les organismes. Andrea Cesari confirme son bon début de journée en réalisant le holshot, les jeunes Thibeau Deprince et Lylian Léger ont bien suivi, l'allemand Manfred est lui aussi dans le coup. Départ légèrement plus moyen pour Randy Naveaux et Sylvain Petit qui partent aux alentours de la sixième place, mais rien de catastrophique quand on connait le talent des deux hommes. Pour Laurent Boissy en revanche c'est la catastrophe, déjà victime de soucis mécaniques aux essais chronos, le pilote numéro 92 cale à cause d'un embrayage défectueux dès la tombée de grille et part bon dernier. Alors que Cesari gère sa première place, derrière la lutte est engagée, un petit groupe c'est formé, Thibeau Deprince, Lylian Léger, Zienecker Manfred ou encore Nicolas Boucher tentent d'accrocher le podium. Dès le deuxième tour Rand Naveaux pointe 4ème Tandis que Sylvain Petit est remonté à la 6ème place juste devant Maxime Ribes. Premier fait de course au tour suivant, Manfred, lors d'un saut en descente, chute lourdement, le quad fait plusieurs tonneaux mais heureusement le pilote n'a rien et repart aux alentours de la 12 eme position. A la mi course Naveaux recolle sur le second Lylian Léger, le Normand qui a pris le meilleur sur Thibeau Deprince résistera un tour et sera obligé de céder face au Belge. Quelques mètres derrière eux Sylvain Petit est revenu sur Thibeau Deprince, pendant plusieurs tours les deux pilotes vont se disputer la quatrième place, le Jurassien trouve finalement l'ouverture quelques tours avant l'arrivée et a désormais Lylian Léger en ligne de mire. Alors que l'on pensait voir une belle bagarre entre le 111 et le 141 pour la 3ème place, la mécanique en aura décidé autrement, en effet dans le dernier tour le pilote de la team Lyolyl casse son arbre de roue, puis c'est autour de Sylvain Petit qui voit son quad s'arrêter pour ne jamais redémarrer .... C'est l'abandon. Le malheur des uns faisant le bonheur des autres, Thibeau Deprince passe la ligne d'arrivée en 3ème position, résultat tout de même mérité au vue de la manche du jeune Belge. Suivent Nicolas Boucher, toujours régulier et Laurent Boissy auteur d'une remontée fantastique, comme quoi il ne faut jamais baisser les bras. On notera la belle 11ème place de justine Lesselingue juste devant Pierre Collot qui revient de blessure. 

   

Cesari / Naveaux le bras de fer.

En seconde manche, nouveau bon départ de Andrea Cesari, cette fois Randy Naveaux ne rate pas le coche et sort en seconde position, suivi de Zienecker Manfred. Bon départ également de Florian Pitre et Maxime Ribes. En revanche départ plus moyen pour Lylian Léger, Sylvain Petit et Nicolas Boucher. Re belote pour Laurent Boissy qui rate complétement sa sortie de grille, et part en queue de peloton. Pendant les 22 minutes de course tout le monde se demande si Andrea Cesari va tenir la première place face à la pression de Randy Naveaux, le Belge ne lâche rien et reste collé à la roue de l'italien, de temps en temps Cesari prend 1 à deux mètres d'avance mais ça ne dure que quelques secondes. Un petit peu moins rapide Manfred tient sa troisième place, personne ne semble en mesure de l'inquiéter en ce début d'après-midi. Il ne faudra que quelques tours à Laurent Boissy pour remonter sur Florian Pitre et prendre le meilleur sur celui-ci, le pilote de ST chamond Moto sport continue sa progression sans forcer bénéficiant de l'abandon de Maxime Ribes, alors 4eme, sur casse de la pompe à essence. Malheureusement pour le jeune Lyonnais L'Allemand Manfred possède déjà une avance conséquente qu'il sera impossible de combler. Florian Pitre tiendra le rythme pendant 5 tours, après s'être fait passer par Boissy il devra successivement s'incliner devant Ventura, Léger, Deprince et Petit plus rapides. Sylvain Petit encore malchanceux dans cette seconde manche puisque après s'être coincé sur une ornière a dû s'employer pour remonter dans le top 8. La malchance un mot que connait bien Lylian Léger, le pilote de 19 ans tenait une belle 6eme place, mais deux tours avant l'arrivée son amortisseur arrière casse, arrachant une partie du châssis, journée terminée pour le Normand. Pas de changement durant ces dernières minutes aux dix premières places, nouvelle victoire pour Cesari qui a tenu malgré les attaques incessantes de Naveaux. A signaler les belles remontées de Boissy 4ème, Petit 6eme et Deprince 7eme et la belle manche de Florian Pitre qui termine 8ème juste devant Nicolas Boucher.

   

Pour la 3ème et dernière manche de la journée, on compte 3 non partants, Lylian Léger, Amerigo Ventura, et David Zuk. Cesari doit lui assurer pour confirmer sa première victoire de la saison. L'Italien reste régulier puisqu'il est une nouvelle fois le plus rapide sur la première ligne droite, surprise c'est Cyril Lamet qui sort en seconde position au coude à coude avec Zienecker Manfred (lui aussi très régulier) et Randy Naveaux. Encore un mauvais départ pour Laurent Boissy, tandis que Sylvain Petit parti dans le top 8 doit s'arrêter dès le premier tour pour enlever une pierre coincée dans sa roue, un arrêt qui lui fait perdre de précieuse secondes et l'oblige à repartir dans les derniers. 4 petits tours c'est le temps qu'il faudra à Randy Naveaux pour revenir dans les roues de Cesari, comme dans la seconde manche les deux pilotes vont rester coude à coude, pendant de longues minutes, finalement dans les deux derniers tours Cesari cèdera la première place à Naveaux. L'allemand Manfred franchira la ligne d'arrivée en 3eme position devant Laurent Boissy et Maxime Ribes, qui aura tenu la 4ème place pratiquement toute la manche. Florian Pitre continue sur sa lancée en prenant cette fois ci la 7ème place juste devant Sylvain Petit qui aura limité la casse en signant une nouvelle belle remontée..

   


Avec sa première victoire de la saison Andrea Cesari montre qu'il faudra bien compter sur lui pour la finale. En effet après cette avant dernière journée du championnat seuls 3 petits points séparent Randy Naveaux de l'italien, autant dire que rien n’est joué pour le titre. Le combat pour le top 5 sera tout aussi serré puisque ils sont trois à pouvoir prétendre à la troisième place, Zienecker Manfred, Laurent Boissy et Sylvain Petit se tiennent dans un mouchoir de poche. Nos français malchanceux à Belleme ont tout de même démontré, pour ceux qui en doutaient, qu'ils ont du talent et un gros mentale, la preuve en est leurs belles remontées sur les 3 manches. Nicolas Boucher toujours régulier pourrait bien intégrer le top 6 du championnat en septembre, mauvaise opération pour Lylian Léger qui rétrograde de la 7ème à la 11ème place, cependant le jeune normand peut toujours espérer intégrer le top 10. A suivre également Florian Pitre 9ème et Maxime Ribes 10ème. Rendez-vous donc en septembre pour une finale à suspens dans le Sud-Ouest de la France, au Moto Club de Gimont (soit dit en passant l'un des seuls clubs dans le sud à bien vouloir accueillir du quad cross).

Retrouvez les résultats de la journée ici

Retrouvez L'album photo de Belleme ici

Retour

Ajouter un commentaire


Soutenez-nous !
Suivez-nous !