Plomion : Une fin de saison haletante.

Plomion : Une fin de saison haletante.

"Pas de repos pour les braves", un adage plus qu'adéquat pour cette fin de saison de side-car cross, en effet en accueillant le 7eme manche du championnat de France le Moto club de Plomion vient conclure une série de 3 courses en l'espace de 4 semaines, autant dire que pour nos compétiteurs il ne fallait pas mollir pour espérer bien figurer au classement général 2018. Un marathon qui a fait des victimes: les Frères Cordeau ont mis un terme à leur saison suite à leur violente chute à Baugé, Cyril Delajon lui aussi blessé lors de cette course (pincement du nerf sciatique et hématomes multiples) a tout de même fait le déplacement même diminué, en revanche pour la Team Prunier c'est toujours la convalescence après l'accrochage de Chauvigny. Côté retour, la paire Perrussel / Manach revient en forme et motivée, l'équipage 69 vient grossir les rangs de la liste d'engagés déjà bien fournie de cette avant dernière épreuve de la saison. Une liste dans laquelle on retrouve bien sur les classiques duo Auvray / Lebreton, Giraud / Badaire, Bouquet / Le large, Raymond / Marquis ... mais aussi des équipages étrangers venus pour l'occasion on pense notamment à la team Mulders, à la paire mixte VAN CALSTER /VAN GENNIP ou encore à l'équipe franco-belge Dierckens / Rosting. Ces derniers ont fait le déplacement, et ils ne s'en cachent pas, en prévision du grand prix qui aura lieu sur ce même circuit en 2019. Pour la seconde fois de la saison le championnat de France a donc pris des allures de mondial, ce qui n'arrange pas forcèment les affaires de nos habitués qui ont dû hausser leur niveau.

   

 Le bras de fer commence dès les essais.

Pour certains c'était une première, pour d'autres les premiers tours de roue sur le circuit de la comtesse remonte déjà à quelques années, et pourtant le moto club de Plomion n'est pas un novice en la matière puisque depuis sa création il a accueilli pas moins e 7 épreuves nationales ou internationales de side-car, la première remontant à 1989. Le 3 juin dernier les sidecaristes s'élançaient donc pour la 8 ème fois sur les terres de l'Aisne, le tout sous un grand soleil. 32 équipages obligent les essais du matin a se faire en deux groupes, les libres donnent un avant un goût aux premiers spectateurs (courageux) de ce que va être la journée. Lors des essais chronométrés du groupe A la logique est respectée et sans surprise la Team Auvray réalise le meilleur temps en 2 minutes 15 secondes et 890 centièmes, une demi satisfaction pour Guennady qui nous confiera ne pas avoir réussi à trouver ses marques et donc à se lâcher, on le sait le pilote du side numéro 20 est plus à l'aise sur les terrains "physiques et techniques". Suivent la Team Mulders, Bouquet Le large et Radiguet / Tourbier qui réussissent à devancer les frères Chanteloup dans la dernière minute du temps réglementaire. Sabrina VAN CALSTER signe le 5eme temps à seulement quelques centièmes des Chanteloup. Dans le groupe B, la pôle est beaucoup plus disputée, les deux équipages du mondial se rendent coup pour coup, c'est d'abord Dierkens / Rostingt qui sont les plus rapides, performance de courte durée puisque Valentin Giraud et Johnny Badaire frappent un grand coup en roulant 2 secondes plus vite que l'équipage franco-belge, le side 85 améliora bien sa performance mais sans pouvoir accrocher le temps du TGM. Bonne performance de Ains / Pillier (53 ans et 36 ans) qui réalisent le 3 eme temps du groupe reléguant Hamard / Villaines et Raymond / Marquis en 4ème et 5eme position.

   

Une première manche qui tient toutes ses promesses.

Au départ de cette première manche, beaucoup de questions se posent, la bataille entre les deux équipages du mondial va-t-elle avoir lieu ?, la Team Auvray va-t-elle réussir à accrocher les points qui lui permettront de garder la tête du classement général ? la grille tombe, le duo Giraud/ Badaire semble partir en tête mais c'est finalement Dierckens / Rostingt qui sont les plus rapides à l'amorce du premier virage. Malheureusement pour Guennady Auvray et Rodolphe Lebreton le départ n'est pas à la hauteur des espérances, l'équipage 20 sort dans le paquet et doit fournir un effort dès les premières minutes pour remonter. Bon départ des équipages Bouquet / Le large, Mulders / Van de Wiel qui se tiennent, suivent Marquis / Delajon et Radiguet / Tourbier.Il faudra 10 minutes de pression constante du duo Giraud / Badaire et une faute de Dierckens pour que le TGM s'empare du leadership, pour la paire franco-belge les espoirs de victoire en première manche s'envole, et au passage de la ligne d'arrivée 5 secondes séparent les deux équipages de tête. La team Auvray aura quant à elle imprimé un gros rythme dès les premiers tours pour remonter dans le top 5, finalement après une bataille avec la Team Mulders et l'équipage Bouquet / Le large, le side numéro 20 prend la 3ème position qu'elle conservera jusqu'au drapeau à damier. La malchance frappe de nouveau les Chanteloup après des qualifications compliquées (problèmes mécaniques), les deux frères calent en sortie de grille, la machine met plusieurs secondes à redémarrer contraignant Josselyn et Romaric à partir bon dernier, au mental, ils mettront à profit les 20 minutes et 2 tours de cette manche pour remonter en 13ème position. Pas de chance non plus pour la Marquis / Delajon qui malgrès leur bon départ finiront en 14ème position après que le coupe circuit se soit enlevé et fait calé la machine. On notera la grosse performance de Sabrina Van Calster qui avec son équipier Van Gennip accrochent la 7ème place juste derrière Raymond / Marquis.

   

Une deuxième manche terne.

Après une première manche plutôt intéressante on attendait la suite avec un peu d'impatience, malheureusement dès le premier tour le TGM, parti en tête, s'arrête net, c'est l'incident mécanique et l'abandon. On pense alors que cette panne va profiter à la Team Auvray qui après un bon départ s'est calé dans la roue des leaders, Dierckens / Rostingt, et n'a plus qu'à assurer la seconde place, mais c'était sans compter sur un joint de culasse capricieux qui en avait décidé autrement, Guennady et Rodolphe doivent eux aussi rentrer aux stands et renoncer à cette manche. Le champ est désormais libre pour Willy Bouquet / Geffroy Le large et Grégory Raymond / Alexis Marquis qui après un départ dans le top et cette série d'abandon n'auront plus qu'à assurer la seconde et la troisième place. A noté que la team Mulders n'a pas pris le départ de cette manche. La malchance continue pour l'équipage Marquis / Delajon et Chanteloup / Chanteloup, le side 79 comme en première manche fait un bon départ mais au bout de trois tours et alors qu'ils avaient rétrogradé de deux places, Yohann et Cyril jettent l'éponge après la casse du cale pied. Pour Josselyn et Romaric cette deuxième manche est synonyme de cauchemar, dès les premiers tours les lunettes de Romaric qui cassent le laissant sans protection, puis c'est autour du support de radiateur de céder, ce dernier atterri alors dans le panier, tant bien que mal les deux frères réussissent à limiter la casse et à terminer 10eme. Bon départ et bonne performance du duo Radiguet / Tourbier 6eme juste derrière Hamard / Villaines 5 eme et Sabrina Van Calster qui n'en finit plus d'impressionner en terminant 4eme.

   


Une dernière manche sans contestation.

Après les péripéties du milieu d'après-midi, les gros bras sont de retour en pré-grille prêts à en découdre. Les sidecaristes partent sur une piste abondamment arrosée, dès le premier virage Valentin Giraud et Johnny Badaire mettent tout le monde d'accord, pas de surprise derrière Dierckens / Rostingt et Auvray / Lebreton ont bien suivi. Dans les premiers tours le duo franco-belge tente de suivre le rythme du TGM mais un problème d'embrayage met fin à la poursuite, la team 85 parvient tout de même à gérer la seconde place en gardant un écart correcte avec la Guennady et Rodolphe troisième. La team Auvray qui malgré un manque d'adhérence réussira dans cette troisième manche à imprimer un rythme digne du championnat du monde en gardant en ligne de mire Arne et Luc. Bonne sortie grille également pour nos deux équipages français Raymond / Marquis et Bouquet / Lelarge, quelques tours suffiront au side 116 pour passer le side 81, l'équipage 116 qui ne se relâchera pas avant d'avoir franchi la ligne d'arrivée empêchant ainsi la team Mulders, qui a entre-temps repris Grégory et Alexis, de revenir. La guigne ne lâche plus le duo Marquis / Delajon, après un nouveau bon départ le side 79 doit abandonner après avoir déjanté et arraché le pneu, en revanche pour les frères Chanteloup la 3eme manche est plus tranquille même si un coup de fatigue leurs fait perdre une place dans le dernier tour, ils passeront donc le drapeau à damier en 8eme position. A noter que la paire Perrussel / Manach a dû abandonner au début de la manche suite à une grosse chute dès le deuxième virage.

Nous nous excusons pour la qualité de la vidéo un petit incident technique est survenu au moment de filmer ....

Deuxième participation et deuxième victoire pour le duo franco-belge Dierckens / Rostingt sur le championnat de France, l'équipage 85 sur bonne série engrange la confiance avant la suite du championnat du monde où ils espèrent intégrer le top 10. En prenant la deuxième place sur le podium de la journée Willy Bouquet et Geoffroy confortent leur troisieme place au classement général de la saison, l'écart les séparant de Raymond / Marquis passant de 20 à 26 points. La team Auvray sauve elle les meubles et conserve la première place du championnat, mais elle ne possède plus que 27 points d'avance sur la paire Giraud / Badaire, le final début Aout à Ahun risque d'être chaud bouillant !

Retrouvez les résultats de la journée ici

Retrouvez L'album photo de Plomion ici

Retour

Ajouter un commentaire


Soutenez-nous !
Suivez-nous !