Il est jeune et il a remporté L'édition 2017 de Pont de Vaux en SSV
  • QDSO
  • SSV
  • News
  • Il est jeune et il a remporté L'édition 2017 de Pont de Vaux en SSV

08/09/2017 19:01
par Jean Baptiste
(commentaires : 0)

Si le Mondial de Pont de Vaux, est plus particulièrement réservé aux Quadeurs, Il est une discipline qui semble aussi y avoir durablement trouvé sa place, et qui au fil du temps fait de plus en plus le spectacle ; c’est le SSV.

Malgré le fait qu’ils dépendent de la FFSA, le SSV est souvent associé aux Quads. Les machines évoluent vite, et fort. Avec des cylindrées de plus en plus élevées pouvant atteindre « pour le dernier sortie de la gamme Can-AM », près de 1000 cm3 et 154 Chevaux, la concurrence se fait de plus en plus rude, mais le pilotage aussi ;

Cette année à Pont de Vaux, ils ont vraiment fait le spectacle. Plus particulièrement le tout dernier des sorties de chez Can-Am piloté par Anthony JURADO qui a dominé sans conteste, et avec élégance, cette merveilleuse compétition.

Encore très jeune, Anthony pilotait pour la circonstance le Can-AM X3XRS de chez JV Racing de Montpellier. Son pilotage a fait sensation, et je pense qu’il n’a pas fini de faire parler de lui. C’est donc logiquement qu’il a remporté cette édition 2018, après laquelle il a très gentiment accepté de répondre à nos questions.   

 

 

Pour ne pas échapper à la tradition qdso, si tu veux, nous allons commencer par les présentations.

Anthony Jurado 23 ans je travaille avec mon Père depuis 4 ans, dans un centre auto feu vert, au Cres.

 

 

Depuis combien de temps pilotes-tu un SSV ?

Je pilote un ssv depuis maintenant 7 ans. Mes premiers tours de roue étaient à isola 2000 sur le circuit de glace au SSV-ICE tour, et depuis je n'ai jamais trop arrêté, j'ai tous les ans fait le championnat de glace et aussi quelques courses sur terre.  

 

Tu sembles passionné, d’où te vient cette passion et depuis combien de temps tu évolues dans ce milieu motorisé TT ?

Cette passion vient de mon père, il pratique le sport automobile depuis 25 ans j'en ai 23, donc vous vous doutez bien que je suis là-dedans depuis mon plus jeune âge.

Peu d’expérience dans le milieu TT. Juste quelques courses sur terre, et pas plus de 4 bajas en 7ans.

 

Participes-tu a toute la coupe de France SSV ?

Je ne participe pas à toute la coupe de France ssv, car je me concentre vraiment sur mes courses de 208 racing cup sur circuit.

Mais c'est un milieu que j'adore donc il y a des possibilités pour que l'année prochaine je m'y concentre un peu plus, l'hiver nous apportera des réponses ....

 

Connaissais-tu cette course à Pont de Vaux ? Que penses-tu de ce circuit et de cette organisation.

Je connaissais cette course que j'ai toujours voulu faire.

C’est au dernier moment que la décision d’y participer a été prise. Bien sûr avec mon concessionnaire JVRACING à MONTPELLIER, et Yoan xtrem quad 34, qui est toujours à mes côtés pour les assistances.

L'organisation et le circuit, il y a rien à dire, tout était parfait. Le circuit me faisait penser au circuit qu’on peut voir en Amérique, ou il y a les plus belles courses de ssv au monde ;  Donc oui c'était top ..

A Pont de Vaux, tu as démarré très fort dès la première manche, mais en bagarre serrée, avec GUYETTE Sébastien. Peux-tu nous raconter un peu ce duel, qui je dois dire a été un temps très spectaculaire.

Pour parler du duel avec Sébastien Guyette qui et l'homme à battre en ssv, je ne pensais pas tout de suite pouvoir me bagarrer avec lui car je ne connaissais ni la machine ni la piste.

Quand on a fait les qualifications, j’étais 2eme sur grille, ce qui était très satisfaisant et seulement à 1seconde 5 de Sébastien. Je me suis donc dit on verra bien ce qui se passera en course. Dès le départ je me suis mis derrière lui. D’entrée, il a imposé un rythme d’enfer,  je l’ai quand même suivi pendant 4 tours, puis il  y a eu safety car. Dès la relance, je me suis créé l'opportunité de le doubler entre 2 concurrents ce que lui n'a pas osé. A partir de ce moment,  je suis resté bien concentre creusant ainsi l'écart, et déterminé à gagner la manche. Le drapeau à damier est tombé devant moi, la joie et la satisfaction d'avoir été le plus rapide et d'avoir gagné cette première manche, m'a donné confiance pour la suite ...

Après, tu as dominé très largement toute les manches, sauf la 4ème, ou tu perds deux tours sur le Polaris de ALLETRU Axel. Que s’est-il passé ?

La 4 me et dernière manche m’a beaucoup déçu. Il ne manquait rien pour un W.End parfait, mais c’était sans compter l’incident mécanique. Ainsi, à 2 tours de la fin, la courroie du variateur a cassé, m’empêchant de terminer cette dernière manche et donc de la gagner. Mais la course c'est aussi ça, peut-être que j'ai trop forcé sur la mécanique ou alors tout simplement que la chance n'étais pas avec moi ... néanmoins j'étais content pour Axel Alletrue. C’étant battu du début à la fin, il méritait bien cette victoire.

 

J’imagine que tu es satisfait de ta victoire. Je ne sais pas si tu t’y attendais ? Quelles sont tes sensations, et reviendras-tu à PDV ?

Effectivement je suis très satisfait de ma victoire à pdv, qui à mes yeux était une course impossible à gagner vu le niveau des autres concurrents. Je ne m’attendais pas à cette victoire, mais je me suis battu à toutes les manches, j'ai donné le meilleur de moi-même sur la piste, et cela a payé. Mes sensations : le ssv est une discipline unique qui regroupe plusieurs styles de pilotage, on a de la glisse, de la précision dans les trajectoires et le pilotage, de la folie sur les bosses ou là il n'y a pas de règles quand on s'attaque à la dernière table et que l'on monte à plus de 2 mètres de haut les sensations sont vraiment magiques.

PDV m'a offert l'engagement pour l'année prochaine alors oui je reviendrais avec grand plaisir.

As-tu des projets après cette superbe prestation à PDV, peux-tu nous en parler ?

Mes projets après pdv restent assez flous, pour le moment l'envie de faire des courses sur terre est présente mais il faut bien sûr avoir le budget. Je fais de la 208 racing cup sur circuit qui m'occupe déjà une partie de l'année.

Avant de vous laisser, je tiens à remercier : JV RACING de Montpellier et toute son équipe, mais tout particulièrement son patron Jérôme Verdier qui me fait confiance et me fournis une machine exceptionnelle.

je remercie également la société RRCONCEPT qui fabrique et vend des pièces racing pour x3 , pour leur investissement lors de mes futures courses.

Sans oublier la société 2VFA au Cres et XTREM QUAD 34 qui me soutiennent depuis mes débuts et enfin et surtout mes remerciements vont vers mon père qui me donne la chance de pouvoir rouler, et sans qui rien n’aurait été possible.

Retour

Ajouter un commentaire


Soutenez-nous !
Suivez-nous !