[Chpt de France quad cross élite] Valence 2018

Valence : Un bras de fer pluvieux.

Deux semaines après un premier week-end très réussi sur les terres Jurassiennes, c'est sur la piste mythique du Moto club de Valence que le championnat de France quad cross élite a choisi de disputer sa deuxième épreuve. Pas de surprise du côté des engagés, le quota des 30 pilotes est atteint sans souci avec même des compétiteurs sur liste d'attente. Fait très encourageant, pour un championnat en pleine reconstruction depuis un peu plus de deux ans maintenant. Saluons d'ailleurs le travail du collège quad de la FFM, mené par le délégué fédéral Thierry Pommier et Leslie Quincé. Pour en revenir à la compétition, Jérémie Warnia, nouveau détenteur de la plaque rouge après avoir dominé la première journée à Dole fera figure de favori, mais les outsiders sont nombreux et le célèbre numéro 62 ne devra pas baisser sa garde, afin de continuer dans la lancée. Premier concurrent sérieux et prétendant à la victoire le champion de France en titre Randy Naveaux, le Belge toujours très motivé, a dû surement profiter des dernières semaines, pour travailler physique et mécanique, il faudra compter aussi sur le retour en bonne forme d’Andrea Cesari, l'italien qui a chuté à Dole. Complétement remis de sa blessure à l’abdomen, il semble être à 100% de sa forme. Pour Sylvain Petit comme pour Laurent Boissy, grands espoirs de la discipline, il faudra confirmer les belles performances de Dole. Ajoutez à ceux-là l'Allemand Zienecker Manfred, l'Italien Amerigo Ventura, les Français : Mathieu Baille, Stéphane Pichat, Nicolas Boucher, Lylian Léger ou encore le jeune Belge Thibeau Deprince et vous obtiendrez les principaux ingrédients d'une bagarre pour le top 10 qui s'annonce mouvementée.

   

Comme prévu, les conditions climatiques du dimanche matin sont moyennes mais restent correctes. Pour la majorité des pilotes, les essais libres sont l'occasion de découvrir un terrain sur lequel ils n'ont jamais posé leurs roues. Des premiers tours "gras" qui sont déjà fatals à Dominique Maire 64 ans, le doyen du championnat casse sa boîte et doit renoncer au reste de la journée tout comme le jeune Italien Mattia Ioli, dont la fixation d'amortisseur arrière a lâché. 15 minutes qui suffiront à obliger tout le monde à passer par la case nettoyage avant d'enchainer la journée.
Une petite heure plus tard, les quads rentrent de nouveau en piste, pour les essais chronométrés. Au fil des minutes et alors que la piste devient plus sèche, la pôle change de "mains". C'est d'abord Cesari qui est le plus rapide, puis au bout de quelques minutes il est devancé par Randy Naveaux. longtemps 3ème, à quelques centièmes Jérémie Warnia réalisera finalement le meilleur temps en 1 minute 51 secondes et 47 centièmes juste devant le champion de France sortant qui roule lui en 1 minute 51 secondes et 136 centièmes. L'italien Andrea Cesari est finalement relégué en 3ème position, à 1 seconde des deux hommes. Bonne performance pour le "presque" local de l'étape Laurent Boissy que signe le 4ème temps à un peu moins de 800 centièmes du champion Italien. La surprise de ce début de matinée vient de la 10ème place de Sylvain Petit, qui nous a confié manquer de grip après un mauvais choix de pneus. Bonne performance de Mathieu Baille et Maxime Ribes qui prennent respectivement la 5ème et 7ème place. Le jeune Thibeau Deprince réalise le 11eme temps, juste devant le champion de la ligue Rhône-Alpes Stéphane Pichat et le normand Lylian Léger.

   

Alors que le temps est en train de changer, la matinée s'achève avec la première manche. Lorsque le départ est donné deux éléments de la grille ne bougent pas clouant Maxime Ribes, Thibeau Deprince, Stéphane Pichat et Max Constant sur place. Après avoir fait quelques tests, et rappeler le reste des pilotes, on relance la course. Randy Naveaux est le plus rapide au terme de la ligne droite, il devance Andrea Cesari qui profite de l'aspiration. En troisième position Laurent Boissy a fait une bonne sortie de grille devant Mathieu Baille. Sylvain Petit sort lui dans le top 6 alors que Jérémie Warnia rate le coche en partant en 10ème position. Manfred, Ventura, Boucher, Leger, Pichat, Deprince et Ribes sont aussi dans la première partie de tableau. Pendant les 5 premiers tours, Naveaux semble bien parti pour la victoire même si il est toujours talonné par Andrea Cesari, puis d'un coup le quad du leader se met à baisser de régime, le Belge est à l'arrêt, pas le choix il faut rentrer aux stands et laisser passer l'Italien. Dans le même temps Laurent Boissy qui tentait de se rapprocher des deux hommes chute sur un saut en montée, heureusement plus de peur que de mal mais le jeune pilote perd de précieuses minutes et doit repartir en dernière position. Des péripéties qui profitent à Mathieu Baille mais aussi et indirectement à Sylvain Petit et Jérémie Warnia qui remontent un à un les concurrents. Warnia qui est d'ailleurs le pilote le plus rapide dans cette première manche, une vitesse qui combinée à son expérience vont lui permettre de passer de la 10ème à la seconde position. JW62 tentera bien de reprendre l'Italien (qui a su profiter de l'abandon du Belge) mais sans succès, Jérémie passe la ligne d'arrivée à 6 secondes de Cesari. Dans le dernier tour Mathieu Baille qui tenait sa troisième place, casse l'arbre de roue, un malheur qui fait le bonheur de Sylvain Petit qui gagne de précieux points. Pas de chance non plus pour Stéphane Pichat qui tenait la 7eme place et qui sera contraint de ralentir à mi manche, suite à une crevaison, le pilote de la ligue Rhône-Alpes concède 4 places et termine 11ème juste derrière Laurent Boissy, auteur d'une belle remontée. Belle performance de Florian Pitre qui aura lutté une grande partie de la manche avec Nicolas Boucher, Lylian Léger et Thibeau Deprince, le pilote du moto club de Feillens passant le drapeau à damier en 6ème position.

   

La pause repas aura permis à l'active Team NXquad de remettre en état le quad numéro 1. Pour Xavier Pétroque et Aymeric Noyerie en revanche il n'y aura pas de deuxième manche. Ils ne seront donc plus que 26 à prendre le 2ème départ de la journée. Départ donné sous une accalmie après quelques averses qui ont changé de nouveau la physionomie du terrain, ce qui ne semble pas perturber outre mesure Randy Naveaux, qui de nouveau réalise le holshot toujours devant Andrea Cesari et Laurent Boissy. Jéremie Warnia améliore lui son départ en se plaçant dans le top 5 pour Sylvain Petit par contre c'est la déception puisqu'il ne sort que 11eme de la grille. Dès le deuxième tour Warnia, toujours aussi rapide, prend le dessus sur Boissy, il ne faudra que deux tours de plus au pilote de la Team By rapport pour dépasser à son tour Cesari et rejoindre Naveaux en tête de course. Pendant ce temps Lylian Léger parti en 6eme position juste derrière Amerigo Ventura, met la pression à l'Italien, il faudra plusieurs tours au jeune normand pour trouver l'ouverture et lâcher celui-ci. Le pilote de la Team Lyolyl sera ensuite rejoint et dépassé par Sylvain Petit. En tête de course Warnia va rester dans la roue de Naveaux sans jamais pouvoir le dépasser, le Belge garde la tête froide et ne commet aucune erreur, même si la pluie s'invite en fin de manche rendant le terrain encore plus piègeux. L'italien Andrea Cesari a depuis longtemps lâché prise et se contente de gérer sa 3ème place, pas de souci non plus pour Laurent Boissy bien installé en 4ème position se rapprochant même du champion Italien. Pour Sylvain Petit en revanche il est déjà trop tard pour essayer de faire mieux que 5ème, le pilote kawasaki limite la casse en rentrant dans le top 5. Pour Lylian Léger la fin de course est plus tendue, l'Allemand Manfred est revenu à sa hauteur et le presse l'obligeant à céder, pour autant le jeune Français ne lâche pas et reste dans la roue du numéro 189, et c'est sur la ligne d'arrivée que du haut de ses 18 ans Lylian redoublera l'Allemand. Amerigo Ventura prendra la 8ème position devant Nicolas Boucher régulier. Florain Pitre qui avait terminé 6ème lors de la première manche, est 11ème. Stéphane Pichat 12ème. Mathieu Baille qui était bien parti abandonne pour raison médicale.
.

   

Lors du départ de la dernière manche le suspense est à son comble, la journée se joue en cette fin d'après-midi, toujours sous un temps maussade. C'est au moment le plus important que Jérémie Warnia réalise le holshot, un bon départ qui lui donne un avantage sur une terrain où il n'est pas forcément facile de doubler. Randy Naveaux est en deuxième position, Andrea Cesari est lui 3ème. Bonne sortie de grille également de Nicolas Boucher qui prend la 4eme place devant Sylvain Petit, Maxime Ribes, Manfred et Ventura. Lylian Léger parti 8ème, ne mettra qu'un tour pour remonter en 6ème position juste derrière Petit. Sylvain Petit qui passera Nicolas Boucher dans le deuxième tour pour s'emparer de la 4ème place. Pendant les premiers tours les trois hommes de tête se tiennent, puis le duo Warnia/Naveaux lâche Cesari qui n'aura plus qu'à gérer sa place. Idem pour Sylvain Petit qui voit l'écart avec l'Italien se creuser au fil des minutes. Le normand Nicolas Boucher tiendra longtemps la 5ème place, mais finira par craquer en fin de manche au profit de Zienecker Manfred puis de Lylian Léger qui aura longtemps lutté avec l'Allemand. Au drapeau à damier Warnia sort victorieux du duel avec Randy Naveaux, le Belge n'aura pas réussi à faire faillir le Français. Cesari termine troisième devant Sylvain Petit et Zienecker Manfred. Lylian Léger termine de nouveau 6ème juste devant Nicolas Boucher toujours aussi régulier. Laurent Boissy handicapé par un mauvais départ et des soucis de suspension prend la 8ème place devant Maxime Ribes et Amerigo Ventura. Mathieu Baille malade n'a quant à lui pas pris le départ de cette dernière manche.

Fin de cette journée riche en rebondissements, si Jérémie Warnia enchaine avec une deuxième victoire et renforce par la même sa place de leader, les batailles de cette seconde manche du championnat nous promettent une suite de saison, passionnante. Ils sont désormais 4 à se tenir en quelques points juste derrière le leader. Sylvain Petit, Andrea Cesari, Randy Naveaux et Zienecker Manfred sont loin d'avoir dévoilé toutes leurs cartes, il faudra également compter sur Laurent Boissy qui pour son retour en élite pourrait en étonner plus d'un. Les places seront aussi chères dans le top 10, Maxime Ribes, Nicolas Boucher, Stéphane Pichat, Lylian Léger, Florian Pitre, Amerigo Ventura, ou encore Mathieu Baille peuvent y prétendre. Prochaine étape à ne pas manquer sur le célébrissime circuit d’Ernée !    
Retrouvez les résultats de la journée ici

Retrouvez L'album photo de Valence ici

Retour

Ajouter un commentaire


Soutenez-nous !
Suivez-nous !