Valence : la lutte pour le top 5 continue.

Valence : la lutte pour le top 5 continue.

Pas le temps de respirer pour nos sidecaristes du championnat de France, alors qu'il y a une semaine à peine, nous étions sur les terres ensoleillées du Gard, c'est toujours dans le sud-est mais cette fois ci dans le département de la Drôme, sur le circuit de Valence, que nous avions rendez-vous pour la 4eme manche du championnat. Un nouveau week-end de compétition avec une légère hausse du nombre d'engagés, en effet alors qu'ils n'étaient que 21 à Beauvoisin, ils étaient bel et bien 25 inscrits et 25 présents ce dimanche 29 Avril sur le terrain Valentinois. Des équipages parmi lesquels on pouvait retrouver les "classiques" favoris : Giraud/Badaire, qui profitent de ces quelques courses en France pour régler et mettre en place les automatismes, et Auvray/Lebreton qui au-delà de l'objectif de la seconde place, veulent construire pour l'avenir. Si la tête de course semble acquise à ces deux équipes, le gros de la bataille se passe au cœur du peloton, pour le top 5 voir le top 10 et c'est ce pourquoi la plupart des concurrents on fait le déplacement. Bouquet/Lelarge, Raymond/Marquis, Marquis/Delajon, ou encore Hamard/Begaud voudront confirmer les bonnes performances de Beauvoisin, en revanche pour les jeunes Cordeau/Cordeau et Chanteloup/Chanteloup il s'agira avant tout, d'éradiquer la malchance pour espérer rentrer de nouveau dans la bagarre.

   

La météo nous l'avait annoncé toute la semaine, c'est bien sous un ciel menaçant que commence la journée, le terrain est glissant et est jonché de cailloux qui peuvent rendre la course dangereuse.
Pendant les essais libres les concurrents prennent leurs repères, le circuit est à la fois rapide et technique, 15 minutes ne sont pas de trop pour se concerter avant d'entrer dans le vif du sujet. Juste le temps de se débarbouiller, et revoilà les 25 machines sur la piste, très vite la team Auvray, méne les débats, mais Valentin Giraud et Johnny Badaire sont toujours en repérage et choisissent de ne rouler réellement que dans les 5 dernières minutes, quelques tours qui suffiront largement au TGM pour signer le meilleur temps en 2 minutes 3 secondes et 457 centièmes soit 3 secondes de moins que Guennady, qui nous confiera plus tard avoir rate ces essais chronométrés. Alors qu'on croyait que les frères Cordeau allaient terminer tranquillement cette séance avec le 3eme temps, c'était sans compter sur le dernier tour stratosphérique de l'équipage 116 qui vient coiffer au poteau l'équipage 58 reléguant celui-ci à la 4eme place à un peu plus d'une seconde. Grégory Raymond et Aléxis Marquis réalisant le 5eme temps à environ 2 secondes des frères Cordeau, les frères Chanteloup semblent retrouver un peu de confiance en signant le 6ème temps. A noter que, de la 6ème à la 13ème place les équipages se tiennent en un peu moins de 3 secondes, ce qui promet une première manche animée.

   

Quelques averses plus tard et après une réfection du terrain, le premier départ est donné sur les coups de 13h50. Et alors que Giraud s'envole déjà en tête, derrière la grille a fait des siennes laissant "captifs" plusieurs équipages. Drapeau rouge, tout le monde rentre et se remet en place, cette fois le second départ est le bon, pas de surprise holshot de Giraud/Badaire qui emmènent dans leurs roues la team Auvray. Derrière bonne sortie de grille des équipages Cordeau, Delajon/Marquis, Hamard/Begaud ou encore Raymond/Marquis. Alors que les deux équipages de tête ont déjà creusé l'écart, Kevin et Dylan Cordeau, alors 4eme, luttent pendant plusieurs tours avec la paire Marquis/Delajon pour la troisième place. Le side 79 finira finalement par céder une première fois puis une deuxième fois sous la pression de la paire Raymond/Marquis. Malheureusement la fin de manche n'a pas souri aux side 58 et 81. En effet, La machine de la team cordeau, endommagée par un jet de pierre entraine les deux frères dans une chute lors du dernier tour, Kevin et Dylan sont complétement sonnés et sont dans l'incapacité de franchir la ligne d'arrivée. Gregory Raymond et Alexis Marquis victime d'une erreur de drapeau calent, en relançant la machine Grégory casse le kick, les coéquipiers ne paniquent pas et poussent la machine dans une descente pour la redémarrer. Des péripéties qui profitent à Yohan Marquis et Cyril Delajon qui passeront le drapeau à damier en 3eme position devant Bouquet/Le large et Hamard Begaud. A noter la bonne performance de Radiguet/Tourbier et Perrussel/Manach respectivement, 6 eme et 7eme. Raymond/Marquis finissent 8eme devant Girardin/Delajon et Ains/Pillier. A noter que la paire mixte Richard/Richard, père et fille sont 13eme.

   

Les averses se multiplient et le terrain devient de plus en plus humide mais la seconde manche s'élance tout de même sous une légère accalmie. Deuxième Holshot de la journée pour Giraud/Badaire qui emmènent encore une fois dans leurs roues la paire Auvray/Lebreton. Des bons départs qui rendent le side numéro 2 et numéro 20 quasi intouchables. Nouvelles têtes, en 3eme et quatrième position de ce deuxième départ, avec les frères Chanteloup et la paire Perrussel/Manach, qui progresse d'épreuve en épreuve. Malheureusement pour le side 69 la joie sera de courte durée puisque quelques virages suffiront à MarquiS/Delajon et Cordeau/Cordeau pour les dépasser. Dans le 3eme tour c'est l'équipage Raymond/Marquis qui remonte le duo Perussel/Manach maintenant talonné par Bouquet/Le large. Bruno et Maxime, résisteront deux tours encore aux assauts du side 116 pour finalement céder. Au 8eme tour, alors que le duo Raymond/Marquis défend sa place, face à Bouquet/Le large, deuxième équipage le plus rapide en course, une erreur de trajectoire met leur side en travers de la piste, rendant le choc inévitable. Pour Grégory Raymond et Alexis Marquis c'est l'abandon : la couronne ayant cassée lors de l’accrochage. Pour l'équipage 116 en revanche la remontée continue, Willy et Geoffrey remonteront en fin de manche successivement la Team Cordeau et la paire Marquis/Delajon pour terminer 3ème. Bruno Perrussel et Maxime Manach améliorent leur résultat de la première manche en passant le drapeau en 6eme position. Les frères Prunier ont bien géré leur manche et terminent à la 10ème position. La famille Richard reste dans le top 15 en prenant la 14eme place.

   

C'est sous des trombes d'eau que se clôture cette journée, des conditions difficiles pour les équipages qui doivent redoubler de vigilance. Pas de changement au départ le TGM et la Team Auvray restent imperturbables même sous la pluie. 3eme de ce dernier départ les frères Cordeau qui ont retrouvé tous leurs esprits, sont suivis par les équipages 116 Bouquet/Le large et Raymond/Marquis.Départ plus difficile pour Perrussel/Manach qui sortent vers la 10ème position, bonne sortie de grille en revanche pour les frères Prunier qui sont 6ème. Le classement du top 5 ne bougera pas jusqu'au milieu de la manche, moment ou Bouquet/Le large commettent une faute et calent dans un virage. Fait qui profite à Raymond/Marquis qui récupèrent la 4ème place qu'ils géreront jusqu'au drapeau à damier. Grand absent de ce top 5 la paire Marquis/Delajon terminera seulement 14ème de cette dernière manche. La paire Hamard/Begaud termine 6ème, tandis que le jeune pilote normand Martin Radiguet tire son épingle du jeu et permet à son équipage de prendre la 7eme place. Les frères Prunier bien partis auront eu du mal à trouver du grip et n'ont pas pu conserver leur 6eme place ils terminent 10eme.

La 4eme journée du championnat de France de side-car cross inter se termine une nouvelle fois sur la victoire du TGM, Valentin Giraud éclabousse de tout son talent ce championnat et cela même malgré l’arrivée de son nouvel équipier en la personne de Johnny Badaire. Nouveau podium pour la team Auvray qui semble déjà bien avoir trouvé une belle entente, synonyme de bons résultats. La vraie bonne opération du week-end c'est celle de l'équipage 116 Bouquet/Le large qui en montant sur leur premier podium de la saison s'empare par la même de la troisième place du classement provisoire du championnat. Le duo possède déjà quelques points d'avance sur la paire Raymond/Marquis et Marquis/Delajon qui ont pourtant une manche à zéro. 5eme du classement les frères Cordeau sont toujours décidés à performer et veulent garder leur place dans le top 5. Une bagarre qu'il faudra suivre lors de la prochaine épreuve de Torcée en vallée le 10 Mai. 

Retrouvez les résultats de la journée ici

Retrouvez L'album photo de Valence ici

Retour

Ajouter un commentaire


Soutenez-nous !
Suivez-nous !