La saison Française de sidecarcross est officiellement ouverte !

Chinon 2018 : La saison Française de sidecarcross est officiellement ouverte !

C'etait le week-end dernier sur le circuit du moto club de Chinon que les hostilités ont débuté. 31 équipages ont fait le déplacement pour cette 1ère épreuve du championnat qui en compte 9. Un nombre d'engagés satisfaisant, ce qui à ce jour, semble ne pas être le cas pour les prochaines manches du championnat. Espérons qu'il ne s'agisse là que d'un petit coup de "mou". La saison 2017, et son lot d’accidents, a surement laissé des traces, qui peut-être, ont eu un impact direct sur les éventuels inscrits, on pense notamment aux frères Barat.
Mais revenons-en, à cette première dans l'Indre et Loire. Si les intempéries des derniers jours ont soulevé quelques interrogations chez les pilotes, sur la praticabilité du terrain, c'était sans compter sur la détermination des bénévoles de l'AMC Chinon qui ont œuvré, sous la houlette de Dominique Richier pour préparer les presque 2 KM de piste. Et c'est finalement sous un ciel clément mais dans un froid pas vraiment de saison que les choses sérieuses ont commencé.

   

Les essais libres, ont lieu en début de matinée. La piste, est par endroit quelque peu boueuse, mais rien d'insurmontable pour nos sidecaristes, qui sont scindés en deux groupes de 15. De quoi prendre ses marques et régler les derniers détails mécaniques, avant d'attaquer les chronos. Pour les têtes d'affiche comme Giraud/Mucenieks ou les frères Thomas, c'est aussi l'occasion de confirmer les belles performances effectuées quelques jours auparavant à Lochem, aux Pays Bas. Dès les essais chrono, les champions de France en titre signent le meilleur temps en 2 minutes et 14 secondes et 574 centièmes un peu moins d'une seconde devant les frères Thomas qui sont les plus rapides dans le groupe B. La paire Belge Janssens se place quant à elle 3eme, à 2 secondes du leader. Guennady Auvray, fraichement associé au jeune Rodolphe Lebreton, réalisant le 4ème temps.

Le départ de la première manche est donné à 13h30. Le duo Giraud/Mucenieks annonce la couleur en réalisant le holshot. Premier départ et première chute pour les frères Cordeau qui repartiront avant dernier. Gênée, la paire Raymond/Marquis se retrouvent coincée dès le premier virage. Pour les jeunes Chanteloup, en revanche c'est la bonne sortie de grille, le side numéro 24, pointe en effet à la troisième position au terme de la ligne droite. Une place difficile à tenir, tant la bataille pour le top 5 est forte. Si dans un premier temps les frères Thomas s'emparent de la seconde place, en fin de course le duo Auvray/Lebreton revient très fort, plus rapide l'équipage de Torcé en Vallée trouvera finalement l'ouverture pour terminer second de cette première manche, 4 secondes derrière Giraud/Mucenieks, jamais inquiétés. La troisième place revient à Nicolas et Bastien Thomas quelques centièmes devant les Belges Janssens. Mal partis l'équipage 58 (Cordeau) et l'équipage 81 (Raymond/Marquis) terminent respectivement, 9ème et 11ème. Pour les frères Chanteloup, la pression était trop forte, ils concéderont 4 places pour finir tout de même 7ème. 5 équipages ne franchiront pas la ligne d'arrivée de cette première manche de la journée.

   

En seconde manche, alors qu'on attendait une nouvelle bataille pour le top 5, coup de tonnerre, les frères Thomas quittent la compétition sur un différend "familial", laissant le champ libre aux Teams Auvray et Janssens. Sont également non partants l'équipage 618 Lebeaupin/Levenes et le 138 Hamard/Roy. Pas de surprise pour ce deuxième départ de la saison. La team TGM signe un nouveau holshot, difficile pour leurs concurrents après un telle sortie de grille, d'espérer pouvoir chatouiller les vice-champion du monde. Alors que les talentueux Janssens sont biens partis et essaient de réduire l'écart avec les leaders, pour Auvray et Lebreton le début de cette seconde manche est corsée. Après un départ catastrophique (avec une chute) les deux hommes entament une "remontada", mais les 20 minutes et deux tours, ne suffiront pas pour accrocher le top 3, la Team Auvray passera la ligne d'arrivée en 5eme position derrière les frères Cordeau auteurs d'une belle 3eme place et de l'équipage 116 Bouquet/Le large, qui termine 4eme. Nick et Glen Janssens finissent second à près de 10 secondes de Giraud/Mucenieks. Belle régularité de la famille Chanteloup qui accroche la 6eme place après avoir réalisé un bon départ. Pour la paire Raymond/Marquis par contre la malchance continue, bloquée par d'autres concurrents, peu après le premier virage, l'équipage 81 repartira avant dernier et finira à la 11eme position.

   

Pour la dernière et 3eme manche de la journée, hélas, on compte trois équipages non partants de plus, ils ne sont désormais plus que 25 à pouvoir clôturer cette première journée du championnat. Jamais deux sans trois, dicton plus que confirmé par les champions de France en titre, qui réalisent de nouveau le holshot. Comme lors de la seconde manche les Belges Janssens partent dans la roue du TGM, derrière Cordeau, Chanteloup, Radiguet ou encore Auvray sont à la lutte. Alors qu'il ne faudra pas longtemps à Guennady et Rodolphe pour se placer en troisième position, pour la Team Cordeau alors 4ème, c'est de nouveau la chute, les deux frères doivent abandonner sur blessure (entorse de la cheville pour Dylan). Pas vraiment de suspens en cette fin de journée, le top 5 ne bougera plus jusqu'au drapeau à damier. On notera tout de même la belle remontée de l'équipage 81 encore une fois parti dans les derniers après s'être posé sur une ornière.

Interview de Guennady Auvray.

Interview de Valentin Giraud.

Une première victoire nette et sans bavure pour Valentin Giraud et ELvijs Mucenieks, qui ont mis en route la "machine". Machine qu'il sera difficile de dérouter, en effet à l'heure actuelle on a bien du mal à dire qui pourra venir contester la suprématie du TGM. Cependant la bataille pour le top 5 promet d'être passionnante. Si sans nul doute, on pourra compter, sur la Team Auvray et Janssens, la performance des frères Chanteloup et Cordeau laisse entrevoir de belles choses, mais une question demeure : reverrons nous les frères Thomas derrière une grille cette saison ? Début de réponse lors de la deuxième manche du championnat à Quinssaines, qui ne compte pour le moment que 24 équipages engagés.

Retrouvez les résultats de la journée ici

Retrouvez L'album photo de Chinon ici

Retour

Ajouter un commentaire


Soutenez-nous !
Suivez-nous !